THÉÂTRE LE FLORIDA 

cours Alsace 82240 SEPTFONDS

theatreleflorida@orange.fr

Licences de spectacles n° 1- 1072221, n° 2- 1072222,  n° 3- 1072223

Mise à jour : le 16/04/2019 à 14h06

Le théâtre en deux photos - cliquez.

 "RENDEZ-VOUS DES MEMOIRES" DU 3 AU 5 MAI 2019.

Vendredi 3 Mai - 21 h

MUSIQUE DES BALKANS

(Une forte revendication des traditions musicales des Balkans)

DUO KOCKA NEBA

 

Haris Haka Resic et Ivan Kara membres de Kocka Neba puisent leur inspiration dans les traditions musicales des Balkans, terre marquée par des influences multiples, slaves, tziganes et ottomanes. Loin des clichés folkloriques, le duo explore d’autres chemins musicaux. Intensément présents et généreux, leurs chants entre émotions intimes et vibrations festives explosent comme une ode à la vie. Les deux hommes chantent en bosniaque, serbo-croate, turque et bulgare. Le duo fait partie également du collectif La Bohême dirigé par Bernardo Sandoval, spécialiste du flamenco et lauréat d'un César de la musique de film à Cannes en 1998 pour Western.

 

Samedi 4 Mai - 21h

FLAMENCO

(« Compaseando » - Flamenco world)

TRIO KIKO RUIZ

 

Toujours en quête d'une liberté totale, d'une soif d'absolu, le poète du flamenco contemporain, Kiko Ruiz, plonge dans les profondeurs de son âme et nous dévoile une autre facette de sa personnalité et de son univers musical. Traçant sans cesse de nouvelles routes au fil des rencontres, cʼest avec la complicité de Sabrina Mauchet au violon et dʼ Elisabeth Ruiz à la danse que le guitariste flamenco part explorer de nouveaux horizons. Ce trio est un voyage festif et chaleureux livré par les mains et le cœur dʼun musicien toujours soucieux de donner le meilleur de lui-même…

Kiko Ruiz : Guitare flamenca ; Sabrina Mauchet : Violon ; Elisabeth Ruiz : Danse.

 

Dimanche 5 Mai - 21 h

DE L’ANDALOUSIE A L’ORIENT

(… le chant des femmes Sépharades)

QUATUOR MAAYAN

 

Avec ce spectacle Naïma Chemoul explore ses origines, celles des femmes sépharades. Elle chante leurs mots, leur langue, leur quotidien. Elle honore leur mémoire et conte leur histoire. Elle fait entendre leurs voix. Samir Hammouch au qânoun, Thierry Di Filippo à la guitare et à l’oud, et Bonaventure Akoto aux percussions, mettent leurs connaissances de la musique arabo-andalouse et orientale, leurs talents, et leur sensibilité artistique au service de ces chants de femmes. Ensemble, ils explorent ce patrimoine musical, affirment leur liberté d’artistes d’aujourd’hui, et jouent une musique intemporelle et sans frontière.